étude de cas: Bibliothèque publique d’Ottawa : précurseur de la collection expresse numérique

cloud library on devices
Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on print
Share on email

étude de cas: Bibliothèque publique d’Ottawa : précurseur de la collection expresse numérique

 

Une nouvelle version de la collection « jour de chance » crée des utilisateurs plus heureux, une meilleure circulation des livres électroniques et un meilleur rendement du capital investi

« Les lecteurs adorent accéder aux titres qu’ils souhaitent lire », a déclaré Amy Hoffmann, bibliothécaire du développement des collections à la bibliothèque publique d’Ottawa.
C’est plus facile à dire qu’à faire. Jusqu’à maintenant.
Hoffmann et l’équipe du développement des collections de la bibliothèque publique d’Ottawa souhaitait résoudre le problème de longue date des longs temps d’attente pour les titres populaires. Dans la collection de livres électroniques réservables de la bibliothèque publique d’Ottawa (BPO), il n’est pas inhabituel de rencontrer de 100 à 200 utilisateurs devant vous pour emprunter des titres vedettes, comme The Handmaid’s Tale de Margaret Atwood. Une fois qu’un utilisateur patient réussi à mettre la main sur le livre, il peut le garder jusqu’à trois semaines.
Dans la collection expresse de BPO, il existe 16 exemplaires de The Handmaid’s Tale, ce qui augmente la possibilité d’obtenir le livre rapidement. La période de prêt n’est que d’une semaine et il n’est pas possible de l’allonger. Cela fonctionne sur la base du premier arrivé, premier servi, ce qui crée une collection « jour de chance » pour les livres électroniques.
Les lecteurs qui veulent les titres les plus récents et populaires ont de bonnes raisons de graviter autour de la nouvelle collection expresse de la BPO. Elle est concise et bien tenue, de cette manière il est aisé pour les lecteurs de trouver des titres désirables.

ottawa infographic

Choisir une solution + équipe qui comprend votre vision

« Nous discutons de la possibilité d’une collection supplémentaire de livres électroniques depuis plusieurs années », a déclaré Hoffmann. Elle a travaillé avec Matt Abbott, bibliothécaire du développement des collections, qui a dirigé le projet, pour développer les exigences pour la collection expresse.
« Nous disposons d’une collection expresse imprimée depuis 2005 et elle est assez populaire, alors nous espérons reproduire ce succès » a indiqué Hoffmann. « De plus, les livres électroniques sont plus coûteux, alors nous cherchions à obtenir un meilleur rendement sur le capital investi et à offrir un meilleur accès aux titres populaires en demande ».
Initialement, la BPO a approché plusieurs fournisseurs relativement à l’idée d’une collection expresse. « Nous avons rencontré de nombreux fournisseurs pour déterminer qui serait le mieux adapté pour nous » a ajouté Hoffmann. « Après notre évaluation, nous avons décidé d’aller de l’avant avec cloudLibrary. Nous recherchions un produit mature et facile à utiliser qui accommoderait nos paramètres de prêt atypiques. » D’autres fournisseurs étaient intéressés au concept de collection expresse, mais l’équipe de cloudLibrary a aidé à concrétiser la première collection de livres électroniques « jour de chance » au Canada.
« Nous avions une vision unique et nous savions ce que nous voulions » a déclaré Hoffmann. « L’équipe de cloudLibrary était responsable de nos demandes et ultimement de comprendre ce que nous tentions d’accomplir. »
Une des caractéristiques qui distingue cloudLibrary est que l’application vous dira si toutes les copies d’un titre sont prêtées et le moment où la copie suivante est disponible, ce qui fait en sorte que les utilisateurs ont moins souvent besoin de vérifier le titre. Selon Hoffmann, l’attente pour un titre est généralement d’un ou deux jours.

D’autres fournisseurs étaient intéressés au concept de collection expresse, mais l’équipe de cloudLibrary a aidé à concrétiser la première collection de livres électroniques « jour de chance » au Canada.

 

Faire la promotion de la collection expresse cloudLibrary

La collection expresse de la BPO est facile à naviguer. Lors d’un survol récent de nos rayons, il était possible d’observer les gagnants canadiens du prix Rogers Writers’ Trust Fiction et du prix Giller mis en vedette au côté des titres gagnants des prix booker sur des rayons conçus pour attirer l’attention des lecteurs pendant la saison des récompenses littéraires automnales. Par exemple, Hoffmann a déclaré que la plupart des titres sur le rayon des prix Giller étaient empruntés en tout temps.
L’équipe du développement des collections a fait la promotion des principaux titres dans la collection expresse pendant le concours annuel de lecture Canada Reads. CBC Radio commandite un concours pendant la semaine Canada Reads où cinq livres écrits par des auteurs canadiens sont choisis et un lecteur doit représenter et défendre son choix de livre. Les titres sont éliminés par vote et le dernier livre restant est le gagnant. Environ six semaines avant le concours, Hoffmann a mis 10 exemplaires du livre de chaque concurrent de Canada Reads dans la bibliothèque expresse. Le personnel de la BPO a laissé savoir aux utilisateurs que les titres de la semaine Canada Reads étaient disponibles dans la collection expresse en partageant sur Facebook, Twitter, des blogues et sur le site Web de la BPO.
« Il se sont envolés des rayons comme des petits pains chauds! » se rappelle Hoffmann au sujet des titres Canada Reads. La collection expresse a fait en sorte que les gens ont lu ces titres de grand intérêt à ce moment, plus rapidement. Il s’agit d’une solution parfaite pour les lecteurs qui veulent lire ce qui est populaire actuellement. (Un autre exemple est Fire and Fury de Michael Wolff. Alors que la date de publication a été devancée, la BPO a fait l’achat de nombreuses copies pour la collection expresse pour tenter de satisfaire la demande immédiate pour ce titre.

Nous avions une vision unique et nous savions ce que nous voulions. L’équipe de cloudLibrary était responsable de nos demandes et ultimement de comprendre ce que nous tentions d’accomplir.

mom and daughter reading tohether

 

Le concept de collection expresse cloudLibrary entraîne un meilleur rendement sur le capital investi

Hoffmann indique que les livres électroniques peuvent être dispendieux. Par exemple ,une licence pour un titre MacMillan est de deux ans ou 52 circulations. Beaucoup des titres dans la collection numérique régulière n’obtenaient pas 52 circulations en deux ans. Cependant, si le même titre fait partie de la collection expresse, plus de gens peuvent y avoir accès dans les deux années de licence. Selon Hoffmann, cela pourrait doubler la circulation de certains titres MacMillan.

« Depuis notre perspective, nous dépensons la même somme d’argent, mais les clients ont un accès accru aux titres. Alors que les utilisateurs attendraient pendant des semaines pour un titre dans la collection régulière, ils peuvent l’obtenir en quelques jours dans la collection expresse », a déclaré Hoffmann.

cloudLink est une autre manière de donner accès à la collection de la BPO. cloudLink permet aux bibliothèques dans un groupe cloudLink d’acheter leurs propres titres et de les partager avec d’autres utilisateurs des bibliothèques lorsqu’ils sont disponibles, pourvu qu’ils aient les mêmes paramètres d’emprunt. Par exemple, d’autres bibliothèques qui adoptent le modèle de la collection expresse dont la BPO est pionnière pourraient utiliser cloudLink pour partager des titres de la collection expresse en plus des titres de la collection régulière.

Créer une collection numérique plus accessible aux utilisateurs

« La réponse à la collection expresse a été excellente » a indiqué Hoffmann. Plus de 14 500 personnes ont essayé le service et 1300 autres ont téléchargé des livres sur une base mensuelle. « Les utilisateurs aiment la facilité d’utilisation et l’accès accru aux titres populaires », a-t-elle ajouté.

Le projet pilote a été un tel succès que l’équipe du développement des collections présentera une session sur sa collection expresse à la Ontario Library Association Conference.
L’équipe de la BPO essaie toujours de parfaire l’expérience de la collection expresse. Hoffmann suggère qu’après le lancement d’une collection expresse, les bibliothèques posent des questions, expérimentent et évaluent. Elle ajoute : « Vous ne savez pas ce qui fonctionnera avant de l’avoir essayé! »

Vous voulez en savoir plus sur les solutions bibliotheca mentionnées dans cette étude de cas ? Contactez-nous !

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on print
Share on email

Recevez des mises à jour mensuelles

Soyez les premiers à entendre parler de nouveaux clients, de mises à jour de produits et de bien d’autres choses

Nous joindre

Vous avez besoin d’aide, de nouveaux produits ou de renseignements? Dites-nous comment nous pouvons vous aider.

Scroll to Top