Bibliothèque publique de Fayetteville

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on print
Share on email

Faire évoluer les solutions de libre-service – l’aventure de la bibliothèque publique de Fayetteville

Quand l’édifice Blair de la bibliothèque publique de Fayetteville a été construit à Fayetteville, en Arkansas, en 2004, l’installation de 90 000 pieds carrés a reçu une mention spéciale en tant qu’établissement à la fine pointe de la technologie de l’année par le Year from Library Journal. Au cours de 13 dernières années, la bibliothèque a continué à se tenir au courant de la technologie émergente et des solutions innovatrices, pour fournir à ses clients l’expérience la plus motivante qui soit.

steve moore building

Mises à niveau plutôt que remplacements

La bibliothèque publique de Fayetteville offre des options de libre-service à ses clients depuis sa réouverture dans l’édifice Blair en 2004. Elle a commencé avec des stations fournies par l’intermédiaire de ses vendeurs ILS. Avec le temps, au fur et à mesure que les unités ont vieilli, Lynn Yandell, directrice des technologies de l’information, a commencé à chercher une meilleure solution, plutôt que de se contenter de les remplacer. 

En 2015, la bibliothèque publique de Fayetteville était très fière d’ajouter à ses stations libre-service existantes deux selfCheck 400, plus rapides et plus faciles à utiliser, qui permettaient aux clients de payer leurs amendes et leurs frais à même le kiosque.

« Nos stations libre-service précédentes n’avaient que des lecteurs de carte de crédit. Nous ne pouvions pas accepter d’espèces pour le paiement des frais. Nous avons ajouté de kiosques seflCheck bibliotheca avec des stations de paiement dans notre entrée principale. Ainsi, nos clients peuvent facilement payer leurs amendes et leurs frais à l’aide de billets et de pièces », raconte Mme Yandell. 

Fayetteville public library reception area

Nouvelle donne : quickConnect remplace liber8 

En 2016, après la fusion de bibliotheca et de 3M LIbrary Systems, Mme Yandell a découvert le nouveau selfCheck 1000, fonctionnant avec quickConnect au congrès annuel de l’ALA. quickConnect est le logiciel développé par 3M Library Systems et qui était une nouveauté pour tous les clients de bibliotheca à l’époque. 

« Nous cherchions à ajouter des points libre-service dans la bibliothèque.  Nous étions contents des deux selfCheck 400 qui tournaient avec le logiciel liber8, mais quickConnect offrait tellement d’avantages supplémentaires pour nos usagers », explique Mme Yandell. 

Enthousiasmée par la combinaison du nouveau selfCheck 1000 et du logiciel quickConnect, en 2017, la bibliothèque publique de Fayetteville a décidé de mettre à niveau tous ses kiosques d’emprunt libre-service et a ajouté une solution de paiement en espèces, en pièces et par carte de crédit à chaque station. 

Intégration du matériel numérique et physique

L’interface quickConnect permet aux clients d’emprunter eux-mêmes des documents, mais fait beaucoup plus que cela. Quand les stations ne sont pas utilisées, les écrans constituent de babillards numériques et font la promotion des programmes et services de la bibliothèque. Chaque station peut être personnalisée pour promouvoir des offres spéciales. Fayetteville utilise ses selfCheck de la zone des enfants pour promouvoir les heures du conte et les activités qui leur sont destinées, alors que les autres stations annoncent toute une gamme d’événements à venir. 

De plus, quickConnect est totalement intégré à cloudLibrary, une solution numérique de bibliotheca, ce qui permet aux bibliothèques de faire la promotion de leurs collections numériques pendant l’emprunt. Pendant que les clients empruntent leurs documents, ils voient s’afficher des recommandations pour des titres numériques qui pourraient les intéresser. Ils peuvent alors les emprunter sans avoir à quitter l’interface quickConnect ou le catalogue de la bibliothèque. 

« Récemment, une de mes clientes m’a dit qu’elle était impressionnée quand elle a compris qu’elle pouvait télécharger un livre numérique directement du selfCheck, au moment de l’emprunt », raconte Mme Yandell. 

Le reçu fournit tout l’information nécessaire pour télécharger l’application cloudLibrary sur une liseuse numérique ou un appareil électronique, ce qui permet de gagner du temps et évite des frustrations, tant aux clients qu’aux membres du personnel. Même si la bibliothèque publique de Fayetteville utilise à la fois cloudLibrary et OverDrive, Mme Yandell dit que c’est le jour et la nuit. 

« cloudLibrary est beaucoup plus simple, et l’intégration avec nos selfCheck physiques est absolument imbattable », explique Mme Yandell.

Totalement personnalisable 

L’interface quickConnect est magnifique et intuitive pour les clients, mais elle offre également beaucoup de fonctionnalités conçues pour être faciles à utiliser par le personnel de la bibliothèque. Alors que liber8 et les autres plateformes exigent des lignes de codage dans les fichiers pour des personnalisations particulières, l’utilisation par le personnel de quickConnect est simplifiée, intuitive et totalement personnalisable. 

Fayetteville public library checkout desk and self-service kiosks selfCheck 1000

« L’interface du gestionnaire de système est très intuitive. Vous savez exactement ce que vous faites; vous n’êtes pas en train de modifier des chiffres hexadécimaux. Notre personnel chargé de la circulation des documents est placé près des selfCheck pour faire en sorte que les clients bénéficient de la meilleure expérience d’emprunt et pour les aider si nécessaire. Que ce soit pour modifier le déroulement des opérations pour laisser un peu plus de temps aux clients pour entrer leur NIP ou pour changer les couleurs, le fond ou la police, c’est facile d’entrer et de personnaliser le logiciel pour afficher que ce que nous voulons. Il ne m’est jamais arrivé de vouloir configurer quelque chose et de ne pas pouvoir le faire », dit Mme Yandell. 

Chaque fonctionnalité de quickConnect est bien pensée et bien conçue pour fournir aux clients et au personnel de la bibliothèque l’expérience la plus agréable et la plus efficace possible. Mme Yandell ajoute même que les petites choses font une grande différence. « Quand les gens ont fini de traiter leur emprunt, ils n’ont pas à se déconnecter. La session se termine d’elle-même. Avant quickConnect, si les clients ne mettaient pas physiquement fin à leur session, il se pouvait que de nouvelles transactions soient enregistrées dans le compte d’un autre usager, ce qui causait beaucoup de confusion pour le personnel et les clients. Maintenant, avec quickConnect, le déroulement des opérations fonctionne beaucoup mieux. Le système de paiement, que ce soit par carte de crédit ou en espèces, marche mieux aussi. Il est plus rapide et plus intuitif. »

Sortir les portes du périmètre de la bibliothèque

De grands changements sont prévus à la bibliothèque publique de Fayetteville. Le conseil municipal a approuvé un plan d’expansion qui va doubler la taille de la bibliothèque. Le nouveau campus s’étendra de l’autre côté d’une rue existante et offrira un espace de spectacle polyvalent ainsi qu’un espace pour la tenue d’activités extérieures parfait pour les nombreux festivals de musique de Fayetteville.

« Des choses fantastiques sont planifiées. Notre objectif est de sortir des portes du périmètre de la bibliothèque », explique Yandell. 

L’installation existante demeurera ouverte pendant la construction de l’agrandissement. Une fois le nouveau projet fini, la bibliothèque déménagera dans le nouvel espace, et on rénovera l’édifice existant. 

Tandis que Fayetteville se prépare à ces grands projets, Mme Yandell donne des petits conseils aux nouvelles bibliothèques.

« Si quelqu’un construit une toute nouvelle bibliothèque, je lui conseille fortement de choisir un vendeur offrant une infrastructure RFID globale. Quand nous avons construit notre bibliothèque, nous avons fait affaire avec plusieurs vendeurs. Aujourd’hui, nous voulons que tout vienne de bibliotheca. Les trieuses, les portiques et les selfCheck auraient été beaucoup plus faciles à gérer si nous avions commencé avec un vendeur intégré. Surtout maintenant, avec la possibilité d’intégrer et de recommander du contenu dans cloudLibrary, le fait de travailler avec un seul vendeur permet d’établir une relation meilleure et plus globale pour vos besoins technologiques. »

SaveSave

SaveSave

SaveSave

SaveSave

Vous voulez en savoir plus sur les solutions bibliotheca mentionnées dans cette étude de cas ? Contactez-nous !

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook
Share on print
Share on email

Recevez des mises à jour mensuelles

Soyez les premiers à entendre parler de nouveaux clients, de mises à jour de produits et de bien d’autres choses

Nous joindre

Vous avez besoin d’aide, de nouveaux produits ou de renseignements? Dites-nous comment nous pouvons vous aider.